Pages

jeudi, juin 19

Nettie in Grr

Bon, je manquais d'inspiration pour le titre...

Voici ma toute première version du patron Nettie.

I couldn't find a great title so hence this one...

This is my first Nettie maxi dress.




Petit rappel du patron :




Pour les détails techniques, ce sont les mêmes que pour ma maxi Nettie rouge.

The details are the same than for my maxi Nettie dress.



L'unique différence, c'est que je n'avais pas assez de tissu pour la largeur de la jupe. Du coup, j'ai plié la largeur de mon patron jusqu'à ce qu'il rentre dans ma largeur de tissus.

Les épaules glissent moins sur cette robe car le tissu est plus stable que celui de ma robe rouge.


As my fabric width was too little, I pleat the pattern skirt to accomodate the width of the fabric. 

The shoulders slip less as this fabric is more stable.




Encore merci Diane pour les photos :)


dimanche, juin 15

Nettie in red

Vous avez déjà essayé de taper un article avec uniquement la main gauche ?
C'est long, très long ! Vendredi, j'ai eu le plaisir de glisser et de tomber sur mon épaule droite, de découvrir les urgences de l'hopital près de chez moi... You hou !!

Have you tried to write an article with only your left hand ?
It take a while...
On friday, I slipped on the floor and fell on my right shoulder and had the pleasure to go to the ER.
Yeah!


Petite parenthèse, j'ai décidé de retenter de traduire certains de mes articles avec mon anglais approximatif.
Soyez indulgents et si vous voyez une grosse faute, dites-le moi :)

I decided to try to  translate some of my articles.
Please bear with me as I'm using my non-perfect english if I made a huge mistake :)


Enfin bref, je fais une petite pause dans les articles sur ma robe de mariée.

Oui, depuis je me suis fait quelques robes.

Je vous montre tout d'abord cette maxi-dress :

Anyway, I'm making a break in my wedding dress articles to show you this maxi dress : 



Ces photos sont de Diane avec son super appareil ! Merci miss !!

Alors j'ai utilisé le patron Nettie de Heather Lou du blog Closet Case File.

J'ai craqué sur ce patron dès sa sortie mais avec les préparatifs du mariage, j'avais pas le temps de le coudre. Il y a 2 semaines, j'ai cousu 2 versions de ce patron et une 3e est en cours...


I used the Nettie Bodysuit pattern from Heather Lou .

I loved this pattern when it was launched but with my wedding coming, I had to wait to sew it.
Two weeks ago, I made two dress and a third is in progress.

Source : Closet Cases Files.com et Closet Cases Files Etsy shop

Le patron est en PDF et fait 25 pages mais si vous ne faites pas la version robe, vous pouvez ne pas imprimer la partie jupe.

Les instructions sont détaillées et il y a même un sewalong avec beaucoup de photos.

This is a 25 pages PDF pattern but if  you only want to sew the bodysuit, you don't have to print the skirt parts.

Dès le départ, je voyais ce patron en maxi-dress.
Pour cela, j'ai pris le haut avec l'encolure dos moyenne (medium back) et pour la jupe devant et dos, j'ai  utilisé la pièce de jupe dos du patron vintage  Simplicity 6099 , patron que vous avez déjà vu  ici et ici.

J'ai coupé le haut au niveau de la 2e ligne "rallonger ou raccourcir ici" mais je le trouve un peu court.


Ever since I saw this pattern, I knew I would turn it into a maxi dress.

I merged the bodice with the medium back with the skirt back from the vintage pattern Simplicity 6099, used for this dress or this dress.




Pour la construction, je n'ai pas suivie celle du patron qui est de mettre un biais tout autour de l'encolure. J'ai préféré doubler le devant et le dos.

Le seul hic, c'est que comme j'ai creusé l'encolure, les épaules ne restaient pas du tout en place, du coup, j'ai du faire une pince sur l’épaule d'où le pli pas très joli sur le haut des manches.

I didn't put a biding on the neckline but I lined the bodice.

As I deepened the front neckline, the dress shoulders was sliding so I had to make a dart on the shoulders hence the not so pretty pleats on the top of the sleeves.


Malgré cette pince, l'épaule glisse quand même. Dans la partie 4 du sewalong "prepping your pattern" (préparer votre patron), Heather Lou explique avec un schéma que dans le cas où on a pris l'option large encolure dos et devant (ce que j'ai fait et même plus vu que j'ai creusé l'encolure devant), il faut rallonger l'épaule.
 C'est tout en bas de son article.
C'est ce que j'ai fait pour ma 3e version qui est en cours.
De toute évidence, c'est trop tard pour cette robe mais je réfléchis à faire 2 liens comme pour ce patron.


Even with this dart, the shoulder still slide. 
Heather Lou explain here that if you take the scoop back and front (and I deepened the front), you just have to extend the shoulder seam. 
It's at the end of her article.
It's what I did for my third version but it's obviouslly too late for this dress. I'm thinking to do 2 shoulders ties like for this pattern.




Mon chéri aime beaucoup cette robe.

 Moi, je suis mitigée à cause des épaules mais bon, je n'avais qu'à bien lire le sewalong de A à Z avant de me lancer dans cette robe.

Et puis, j'aime beaucoup le décolleté dos et je suis vraiment bien dans cette robe.

Bref, c'est un très bon patron et je compte bien me faire d'autres Nettie maxi dress pour l'été !



My hubby really love this dress.

I'm on the fence because of the shouders but I could have read the sewalong before to sew this dress and I would had avoid the problem.

 I love the scoop back and I feel good in that dress.

It's a great pattern and I intend to sew other Nettie maxi dress for the summer !

mardi, juin 10

Ma robe de mariée : The patron

Autant vous le dire, tout de suite,  j'ai beaucoup hésité.
J'ai été dans les boutiques de robe de mariée mais le côté robe bustier, bas meringue, strass ne me plaisait pas du tout.
D'ailleurs, ça m'a valu les remarques d'une vendeuse qui me disait que je ne pouvait pas venir dans un magasin de robe de mariée avec une idée en tête, qu'il fallait tout essayer et ensuite se faire une idée.
 Elle n'avait sans doute pas tort mais je ne voyais pas l'intérêt d'essayer ce type de robe alors que je ne les aimais pas.

J'ai tout de même craqué pour cette robe d'une ancienne collection de Pronovia dont j'ai fait une photo.


J'ai été voir des défilés dans des salons du mariage et là, j'ai commencé à voir des robes qui me plaisaient, fluides, simples, minimalistes...

Sur le net, j'ai aussi farfouillé et je suis tombée amoureuse de cette robe de Jesus Piero :


J'ai décidé de partir sur un  patron  à encolure croisée.


J'avais plusieurs patrons en tête mais j'hésitais sachant qu'il m'aurait fallu faire des modifs pour les"weddingniser" ( oui, j'ai osé inventé ce mot :p).

- le modèle 110 du Burda de décembre 2008



- le patron Butterick 5814




- le patron Evadress 883


Source : Evadress.com

- le patron vintage Vogue 6211


1950s Vintage VOGUE Womens Evening Dress Pattern In Two Lengths With Surplice Front And Deep Cut V Neck  Sz12



J'ai bien coupé la toile du burda 110/12/2008 mais voilà, j'étais pas trop inspirée.

Du coup, j'ai décidé de tenter les patrons Marfy.

Alors Marfy, c'est une marque de patrons italiens et ils ont un catalogue Sposa avec des patrons de robe de mariées.


J'ai commandé le catalogue et je n'ai regretté mon choix, car du choix justement, il y en a.


Voici une sélection de quelques modèles sympa :




Avec mon chéri, on a feuilleté le catalogue de A à Z jusqu'à nous faire une sélection de 2 modèles qui nous plaisaient.

On a opté pour ces 2 patrons :



Et je les ai commandé chez Marfy par téléphone. 
J'ai eu une très gentille dame qui parlait français.
Quelques jours après, ils étaient à la maison.

Une fois les deux patrons en main, j'ai préféré partir sur la robe de gauche.

La suite au prochain épisode...


Edit du 15 juin : Je me suis rendu compte que je n'ai pas mentionné le prix des patrons Marfy Sposa, ils font de 70 à 90 euros et le catalogue fait 20 euros. 

Ce n'est pas donné mais dans le cadre de l'organisation du mariage, ça choque moins comparé par exemple au prix de location de la salle ou encore à celui du traiteur...


mercredi, mai 14

Ma robe de mariée : les tissus


 Ca y est, je suis maintenant Mme A. !




Je vais bien entendu vous ma robe que j'ai fini sur le fil mais avant j'aimerais vous parler un peu de sa construction en commençant par les tissus.

Dans l'article précédent, je vous disais que j'avais acheté en ligne mes tissus pour ma robe de mariée et bien ce site, c'est les tissus de Catherine et je ne regrette vraiment pas mon choix.

Source : Les tissus de Catherine

Sur ce site, on peut commander jusqu'à 15 échantillons : on en a 3 gratuitement puis le reste est à 3 euros l'échantillon (quand je pense à mes échantillons en moyenne à 10 euros achetés à Montmartre...). Et cerise sur le gateau, le montant vous est remboursé sur la prochaine commande.
Croyez bien que j'en ai profité

Il y a toute une page réservée aux tissus pour robe de mariée, le rêve...

Après l'avoir parcourue de fond en comble, j'ai commandé 7 échantillons avec de la maille, du dupion de lin, de la soie tudor...

J'ai reçu mes échantillons 3 jours après. J'avais des questions à poser sur la disponibilité des tissus pour le métrage dont j'avais besoin, j'ai contacté le site, je suis tombée sur une dame très aimable.

Elle m'a donné tous les renseignements dont j'avais besoin, et m'a même rappelée pour me donner des renseignements supplémentaires.

Du coup, j'ai commandé chez elle 5 m de soie sauvage blanc nacré et de pongé de soie pour la doublure.

Source : Les Tissus de Catherine

Pour la dentelle,  après avoir commandé d'autres échantillons, j'ai opté pour 1,5 m de ce voile blanc brodé et perlé :

Source : Les Tissus de Catherine
Ce donc les 3 tissus que j'ai utilisé pour ma robe.


Ps :Je ne suis pas payée pour parler du site Les tissus de Catherine mais tout comme j'ai pris mon temps pour parler des magasins dont je n'étais satisfaite, je prends le temps de parler de ceux dont je suis très très satisfaite.

D'ailleurs, je dois aussi nommer pour leur accueil, Janssens et Janssens, on y trouve de beaux tissus, soies, dentelles ou autre... mais à un prix quelque peu élévé.
 Les vendeuses y sont très aimables, si vous avez le budget, allez-y.

Dans mon prochain article, je vous parlerai des patrons utilisés pour ma robe.

samedi, mai 3

Me Made-May 2014

J'ai décidé de participer même si c'est sans doute pour peu de temps vu mon très très très proche mariage.





I,Threadie sign up as a participant of Me-Made-May '14.
I endeavour to wear  at least 3 garment me-made at least till my wedding because after I don't know if I'll be able to post my pictures !




Je m'engage à porter au moins 3 vêtements fait-main par semaine au moins jusqu'à mon mariage vu que je ne sais pas si après  je pourrais poster mes photos !

vendredi, avril 18

Petit pavé dans la mare des marchands de tissus

 
Alors, je marie dans pas longtemps.

Oui, Monsieur fait enfin de moi une femme honnête :)

Du coup, je couds ma robe de mariée.
Je reviendrai ultérieurement sur le fait que je suis à la bourre, que je n'ai plus que quelques semaines, on ne se refait pas....

Il y a 2 semaines,  je me suis lancée dans l'Aventure de l'achat des tissus pour ma robe.
Et alors là, y a de quoi péter un boulon, je vous avertie, je suis énervée.

 
Sur Paris, les lieux les plus évidents pour acheter son tissu de robe de mariée, c'est Reine et Marché Saint-Pierre, il y aussi Généraldiff.
Premier écueil chez les 2 premiers magasins, les tissus sont derrière un comptoir, donc il faut une vendeuse.
Chez Reine, je suis revenue 2 fois. La première vendeuse semblait passablement agacée que je lui fasse prendre plusieurs tissus pour les regarder.


Ben, attends, tu veux acheter du tissus, tu devrais au moins savoir lequel tu veux prendre avant d'arriver au magasin ou alors, tu n'as qu'à prendre le 1er tissu venu, faut pas embêter la vendeuse !
Quoi, tu fais pas différence entre le dupion de soie et la soie sauvage !!?


La deuxième fois que j'y suis retournée, j'ai eu une autre vendeuse,  qui était beaucoup plus serviable mais elle naviguait entre moi et d'autres clientes qui étaient à peu près aussi perdues que moi.


Au marché Saint-Pierre, les tissus sont aussi derrière un comptoir et là, la vendeuse...
Je vous fais le truc :
-Bonjour, oh, vous avez un joli haut, c'est vous l'avez fait ?" 
-Non. Vous voulez quoi ?
(Okééééé)
-Alors, je voudrais regarder toutes vos dentelles.
-Lesquelles ?
-Je vais commencer par ces trois-là.
-Voilà .
Et elle pose les tissus, s'en va servir une autre cliente.
Bon, je regarde les trois tissus puis, j'attends.
Elle revient vers et toujours avec une voix sèche :
- C'est bon, vous avez choisi ?
-Euh non, je voudrais voir les tissus juste en dessous.
-Je range d'abord ces trois-là, sinon ce sera tout en pagaille !
Humm,  comment je fais pour comparer les différentes dentelles alors ?
Une fois les dentelles rangées, elle se retourne vers moi :
-Bon, vous voulez quoi ?
Et ainsi de suite... Elle a une copine vendeuse qui arrive.


Petit aparté pour remarquer qu'à aucun moment, elle ne m'a demandé ce que je voulais faire avec la dentelle. Or, il me semble bien que la priorité d'un vendeur est de connaitre ton besoin pour te proposer le produit adéquat.
Bon, je sais bien, c'est de la pure théorie de vente mais quand même, on peut s’intéresser un peu à la cliente...


Bref, elle chuchote quelque chose à sa copine qui lui réponds en me regardant  : "Elles font toutes ça à chaque fois..."
Elles font toutes quoi ? Elles vous demandent plusieurs tissus pour comparer. A 70 euros/mètre, désolée, cher vendeuse, de vous enquiquiner en vous faisant nous montrer les tissus...


Bref, j'ai fait comme si je n'avais entendu et j'ai continué à lui demander les différentes dentelles.
Quelques minutes plus tard, après avoir fini de papoter avec sa collègue, elle met son manteau, prend son sac et me dit d'une cette voix suavement sèche : "je vous laisse avec ma collègue."
A ce stade, j'avais déjà pris un échantillon, je suis partie alors que je m'étais promis que j'allais prendre mon temps pour regarder les dentelles.


Parlons des échantillons, chez Reine, c'est 10 cm du tissu minimum et au Marché Saint-Pierre, c'est 20 cm.
Sauf que 20 cm d'un tissu qui coute 90 euros/m, ça fait un peu moins de 20 euros.
Donc je résume, on n'a pas accès aux tissus, il faut embêter une vendeuse, du coup, on est un peu stressé, on doit aller vite dans son choix, ou alors, on prend des échantillons pour choisir tranquillement chez soi mais alors, on paie le prix fort.


Or, il serait tellement plus d'avoir les tissus en libre accès.
La vendeuse de chez Reine m'expliquait qu'il y avait de plus en plus de clientes indélicates qui n'hésitaient à voler les rouleaux de dentelles ou autre.
Le proverbe dit que le jour du mariage, il faut quelque chose d'emprunté.
Certaines clientes prennent le mot "emprunté"  à un tout autre niveau...


Bref, à ce moment là, pourquoi ne pas faire un cahier d'échantillons qui serait fixé au comptoir et là, les clientes pourraient toucher et  choisir sereinement leurs tissus ?
 Je pense que c'est bon compromis, les vendeuses seraient soulagés et les clientes aussi.


Après être sortie énervée du marché Saint-Pierre, je suis allée au nouveau magasin de haute couture en face de la mercerie Saint-Pierre et là, quel changement, la vendeuse était souriante, aimable et m'a même donné des conseils.
Bien, je lui ai fait la remarque que ça faisait plaisir d'avoir une vendeuse aussi aimable, et là, elle m'a répondu que je n'étais pas la 1re à lui en faire la remarque, qu'elle récupérait beaucoup de clientes exaspérées par l'accueil des vendeurs de  St-Pierre...
Une client lui a même rapporté qu'une vendeuse l'avait laissée en plan parce que c'était son heure de déjeuner.


A part ça, j'ai été chez Géneraldiff, la vendeuse était bien, sauf qu'elle a d'abord attendu  de finir de raconter son histoire à sa collègue pour se préoccuper de moi.

A Tissu Market,  la vendeuse parlait avec une copine, du coup je me suis adressé à un vendeur qui ne s'y connaissant pas en tissu de mariage, m'a envoyé vers la vendeuse. Elle s'est interrompue le temps de m''indiquer la direction des tissus en question puisqu'elle finissait avec sa cliente et qu'elle allait se préoccuper de moi sauf que leur conversation n'avait absolument rien de professionnel, je vous assure. Bref, j'ai fait mon tour et elle était toujours occupée donc je suis partie.


Inutile de vous dire qu'après tout ça, j'ai fini par commander mes tissus sur internet pour 400 euros.

Multipliez ce nombre par X clientes rebutées par l'accueil et le côté peu pratique pour choisir les tissus de mariées qui s'en vont ailleurs, ça fait une belle perte financière...


lundi, janvier 27

Vogue 8825, et de deux



Voici ma 2e version du patron Vogue 8825, ma première étant ici.




Le tissu provient de chez Reine, je l'ai acheté au mois de novembre dernier ( j'y suis passée début janvier, et il en restait de ce tissu).

A la base, je voulais en faire une robe cache-cœur mais finalement, j'ai opté pour Vogue 8825.
J'avais craqué sur le tissu et je le trouve toujours aussi beau mais voilà, sur ma carnation, il fait assez fade.



Leçon n°1, c'est pas parce qu'un tissu est beau qu'il ira forcément à ma carnation.

Leçon ° 2, j'aurais du mettre du biais noir tout autour, ça aurait changé le rendu de la robe.


Je suis satisfaite des changements que j'ai fait au patron par rapport à ma version précédente.

L'encolure de la robe précédente était était trop large, du coup, j'ai fait un sba (ajustement pour petite poitrine).

Vous pouvez le voir sur la pièce devant.



J'ai aussi retiré environ 3 cm de la parementure à même pouvoir faire un ourlet sur l'encolure au lieu de juste plier la parementure.

J'ai raccourci les manches de 3 cm :



Voici le haut, que le devant est cousu au dos :



Sur l'envers, vous pouvez voir les plis que j'ai bâtis, vous pouvez aussi voir l'encolure sur laquelle j'ai fait un ourlet.




 J'ai aussi utilisé de la laminette pour assembler les 2 devants.




Au final, avec un tissu que j'adore mais pas sur moi, je suis moyennement satisfaite de cette robe.

Bon, il ne me reste plus qu'à en faire une 3e :)